Près de 4 millions d’entreprises utilisent la publicité Facebook et Instagram comme canal d’acquisition pour faire croître leur chiffre d’affaires ; de l’auto-entrepreneur qui dépense 10$ par jour pour ses campagnes, à la multinationale qui dépense 10,000 fois plus. Mais quels sont les critères qui impactent le coût pour faire de la publicité sur Facebook et Instagram ? Comment avoir le meilleur prix ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

Vous avez déjà sûrement entendu qu’il fallait dépenser beaucoup d’argent pour générer des campagnes rentables avec Facebook et Instagram Ads.

Si dépenser beaucoup d’argent peut aider, ce n’est pas une obligation.

Loin de là.

Ce qu’on ne vous dit pas en réalité, c’est que la profitabilité de vos campagnes publicitaires dépendra notamment d’un facteur essentiel : le coût que vous coûtent vos publicités.

Prenons deux cas de figure de deux campagnes de publicité Facebook et Instagram similaires, lancées à des périodes différentes de l’année.

 

Cas A

Dépenses publicitaires : 500$

Nombre d’impressions des publicités : 5 000

Ventes sur le site Web : 1500$

Retour sur investissement (ROI) : 3

 

Cas B

Dépenses publicitaires : 500$

Nombre d’impressions des publicités : 1 500

Ventes sur le site Web : 500$

Retour sur investissement (ROI) : 1

 

Que remarquez-vous ?

Ce qui doit vous frapper aux yeux c’est que le retour sur investissement a chuté dans le cas B. 

On est passé d’un ROI de 3 à un ROI de 1 alors qu’il s’agit exactement des mêmes campagnes.

Comment cela se fait-il ?

Regardez à nouveau les deux cas illustrés.

Allez-y, vraiment.

Vous l’avez vu, dans le cas A, vos publicités ont été affichées 3 fois plus que dans le cas B : 5 000 impressions au lieu de 1 500.

En affichant vos publicités beaucoup plus de fois, ce n’est pas étonnant que vous arriviez à générer des campagnes beaucoup plus rentables dans le premier cas.

En fait, vos publicités vous coûtent tout simplement moins cher dans le cas A, ce qui impacte grandement votre rentabilité.

Pour évoquer le coût de vos publicités, en marketing, on parlera de CPM (coût par mille impressions).

Le coût pour mille correspond au montant que paie un annonceur pour chaque millier d’impressions (affichages) de sa publicité.

Reprenons nos deux cas, mais cette fois-ci en indiquant les CPMs des campagnes.

La formule du CPM est : (Budget publicitaire / Nombre d’impressions) x 1 000 = CPM. 

 

Cas A

Dépenses publicitaires : 500$

Nombre d’impressions des publicités : 5 000

Coût par mille impressions (CPM) : 10$

Ventes sur le site Web : 1500$

Retour sur investissement (ROI) : 3

 

Cas B

Dépenses publicitaires : 500$

Nombre d’impressions des publicités : 1 500

Coût par mille impressions (CPM) : 33,33$

Ventes sur le site Web : 500$

Retour sur investissement (ROI) : 1

 

Avec des campagnes qui vous coûtent 3 fois moins cher pour rejoindre votre public cible et les convertir à votre offre, vous générez des campagnes rentables.

Maintenant que vous savez que le coût de la publicité Facebook a un impact majeur sur les résultats de vos campagnes, connaissez-vous les principaux facteurs qui vont faire en sorte que vous ayez des CPM de 10$ ou des CPM de plus de 30$ ?

Passons à travers ensemble maintenant.

Les 6 principaux facteurs qui déterminent combien coûtera votre publicité Facebook et Instagram.

1. L’audience ciblée : qui et combien de personnes souhaitez-vous rejoindre ?

Plus vous ciblez précisément vos campagnes de publicité Facebook et Instagram, plus elles vous coûteront cher. 

Si vous choisissez de focaliser votre stratégie publicitaire sur une tranche d’âge spécifique, un gendre et/ou un intérêt niché, vous constaterez une augmentation de vos CPMs.

Dans les grandes tendances, cibler les femmes coûte généralement toujours plus cher que de cibler les hommes, car elles sont plus susceptibles de passer à l’action.

Publicité Facebook et Instagram : combien ça coûte ?

Également, si vous avez un produit ou une offre qui cible les personnes d’un certain âge, comme les 55 ans et plus, vos publicités vous coûteront plus cher que si vous cibliez les 25-34 ans.

Pourquoi ? 

Les hommes de 25 ans sont beaucoup plus faciles à rejoindre sur les réseaux sociaux que les femmes de 60 ans. 

Et surtout, il y en a beaucoup plus.

Cette logique continue également avec vos ciblages par intérêts.

Avec Facebook Ads, vous pouvez choisir de cibler les personnes selon leurs intérêts.

Par exemple, si vous vendez des produits de beauté, ciblez les femmes de 25 à 50 ans qui ont un intérêt pour les cosmétiques (un intérêt large avec beaucoup de potentiels clients) vous coûtera moins cher que de cibler les femmes de 25 à 50 ans ayant un intérêt pour la marque de soins haut de gamme La Mer (un intérêt restreint avec peu de potentiels clients).

2. L’objectif publicitaire : que souhaitez-vous, des ventes, des leads ?

Quand vous créez des publicités sur Facebook et Instagram, vous commencez par choisir votre objectif publicitaire.

Il y en a 6.

L’objectif publicitaire que vous choisirez aura une grande importante sur vos coûts.

Concrètement, votre objectif publicitaire dicte à l’algorithme de ces médias sociaux les personnes qu’il doit cibler. 

Si vous voulez faire des conversions, comme des ventes, vous devrez utiliser l’objectif ventes.

Demander des ventes vous coûtera forcément plus cher au niveau du coût de vos publicités que de demander des visites sur votre site web ou de l’interaction avec votre compte Instagram.

En fait, plus vous descendrez dans votre entonnoir de ventes marketing, plus vos publicités vous coûteront cher.

L’entonnoir de vente ou tunnel de conversion, appelé sales funnel en anglais, correspond au parcours réalisé par un prospect jusqu’à sa conversion en client. Il est souvent schématisé par une pyramide inversée. 

Publicité Facebook et Instagram : combien ça coûte ?

Pour aller plus loin sur les objectifs publicitaires à privilégier pour vos publicités Facebook, je  vous conseille de lire l’article : 3 types de campagnes à créer pour votre publicité Facebook.

3. Les placements publicitaires : où sera diffusée votre publicité ?

Le choix des placements publicitaires aura également un impact majeur sur le coût de votre publicité.

Avec Meta, la maison mère de Facebook et Instagram, vous pouvez diffuser vos publicités sur 4 plateformes (Facebook, Instagram, Messenger, Audience Network) et sur 8 types de placements (Fils d’actualité, Stories et Reels, Intégrées, Superposition de reels, Rechercher, Messages, In-Article, Applications et sites web).

Publicité Facebook et Instagram : combien ça coûte ?

Choisir de faire de la publicité seulement sur les fils d’actualité Facebook et Instagram aura pour conséquence une augmentation de vos coûts publicitaires.

Pourquoi ? 

Car ce sont les placements publicitaires les plus sollicités donc vous avez énormément de concurrence.

En parlant de concurrence…

4. Votre industrie : avez-vous beaucoup de concurrence ?

Est-ce que vos concurrents font de la publicité sur Facebook et Instagram ? Je vous l’annonce, il y a un moyen de le savoir. 

Rapidement et gratuitement. Vous pouvez vous rendre sur la Bibliothèque publicitaire de Facebook.

Rentrez le nom de vos concurrents dans la barre de recherche.

Publicité Facebook et Instagram : combien ça coûte ?

En rentrant le nom de la marque Remarkable, je tombe notamment nez à nez avec toutes les dernières publicités qu’ils ont lancées. 

Publicité Facebook et Instagram : combien ça coûte ?

Génial, non ?

Plus il y a de marques prêtes à payer pour rejoindre les mêmes publics cibles que vous, plus vos coûts seront élevés, car la publicité Facebook et Instagram repose sur une stratégie d’enchères.

C’est le principe de l’offre et de la demande.

5. La période de l’année : vous battez vous avec des milliers d’autres annonceurs ?

La période de l’année à laquelle vous faites de la publicité Facebook et Instagram aura un impact absolument gigantesque sur le coût de vos publicités.

C’est en fait un peu le même principe que pour le point précédent.

Des périodes comme le Black Friday, en novembre, ou Noël, en décembre, sont des moments clés pour bon nombre d’industries.

Si pendant l’année, vous vous battez principalement avec vos concurrents directs pour montrer votre publicité, pendant ces périodes charnières, vous vous battez avec tout le monde.

Le jour du Black Friday, par exemple, les CPMs sont généralement doublés, voire triplés sur votre compte publicitaire.

Énormément de marques se mettent au marketing en ligne pendant cette période et ont des offres qu’ils veulent montrer au plus grand nombre.

Publicité Facebook et Instagram : combien ça coûte ?

Voici une liste des événements du calendrier les plus prisés par les annonceurs.

  • Saint-Valentin
  • Pâques
  • Action de grâce (Thanksgiving) en Amérique du Nord
  • Black Friday
  • Cyber Monday
  • Noël
  • Boxing Day au Canada
  • Nouvel an

6. La qualité du compte et des publicités : respectez-vous les règles publicitaires avec du contenu qualitatif ?

Vos publicités, et votre compte publicitaire plus généralement, ont un score de qualité entre 1 et 10.

Dix étant le meilleur score possible et un étant le pire. Cette note n’est pas fixe et peut être amenée à augmenter ou baisser.

Elle vous est attribuée par Meta, en fonction des réponses des internautes à vos publicités.

Si vos publicités sont trop intrusives ou de mauvaises qualités, les annonceurs peuvent les signaler.

Si vos publicités se font signaler, Meta vous pénalise en vous faisant payer plus cher vos publicités… dans un premier temps.

Publicité Facebook et Instagram : combien ça coûte ?

Si vous vous faites trop signaler, il lui arrive même de bloquer votre compte publicitaire.

L’expérience utilisateur sur Facebook et Instagram est au cœur de ses priorités et ils bannissent les comptes qui produisent du contenu nuisible à la plateforme.

Logique.

Maintenant que vous connaissez les 6 principaux facteurs qui déterminent combien coûte la publicité Facebook et Instagram, je vais vous présenter 4 astuces pour générer le meilleur prix pour vos publicités.

Diversifiez vos objectifs publicitaires

Pour réduire les coûts de votre publicité Facebook et Instagram, vous pouvez notamment diversifier vos objectifs publicitaires.

Sélectionner l’objectif de “ventes” et le sous-objectif “achat” vous coûtera très cher.

C’est normal, il s’agit de l’action la plus forte qu’on puisse demander.

Faire une campagne de trafic ou de notoriété, par exemple, tout en haut de votre tunnel de ventes, vous permettra de baisser les CPMs de vos campagnes de manière drastique.

Sélectionnez des audiences larges

Avec la publicité Facebook et Instagram, plus vous ciblez des audiences nichés, plus elles vous coûtent chers.

À contrario, plus vous ciblez des audiences larges, moins elles vous coûteront cher.

Si vous vendez des retraites de Yoga, par exemple, au lieu de cibler les personnes ayant un intérêt pour le “Yoga Kundalini”, ciblez plutôt les personnes ayant un intérêt pour le “Yoga” de manière plus large.

Vous donnerez de toute façon plus de flexibilité à l’algorithme de vous procurer des résultats comme il le recommande dans son POWER5.

Utilisez de la vidéo pour vos publicités

Vos créatifs, les publicités que voient les internautes sur leur feed, sont des éléments essentiels au succès de vos campagnes publicitaires.

Une grande partie de votre énergie devrait être allouée à la création de publicités qualitatives.

Plus vous testerez de publicités, meilleures sont vos chances d’avoir une ou deux pubs qui fonctionnent très fort.

Le format publicitaire qui a le plus de chance de vous coûter le moins cher aujourd’hui sur Facebook est la vidéo.

Pourquoi ? Car c’est un format très engageant, et dans l’air du temps.

Réduisez la fréquence de vos publicités

Nous l’avons vu lors du point 6 sur les principaux facteurs qui déterminent le coût de votre publicité, la qualité de votre compte a un impact majeur.

La majorité du temps, les publicités sur Facebook et Instagram se font signaler, car elles ont été vues à de trop nombreuses reprises par les internautes.

Imaginez être “harcelé” par la même publicité 5 fois en 5 jours. Ça fait beaucoup.

Pas étonnant que vous n’ayez pas envie de la revoir une 6e fois le lendemain.

Faites donc attention à la fréquence de vos publicités, le nombre de fois que vos publicités s’affichent sur le feed d’un internaute.

En baissant la fréquence, en réduisant par exemple votre budget publicitaire ou en changeant d’audience ciblée, vous aurez plus de chances d’éviter d’être signalé.

Conclusion

Vous connaissez maintenant les 6 principaux facteurs qui déterminent combien coûte la publicité sur Facebook et Instagram. Je vous ai également donné 4 astuces pour diminuer le prix de vos publicités.

Gardez à l’esprit que votre coût ne restera jamais statique. Comme il existe de nombreux facteurs qui ont une influence sur le coût de vos publicités, vous constaterez très fréquemment des fluctuations sur vos campagnes.

You have Successfully Subscribed!

You have Successfully Subscribed!