Avoir des campagnes Facebook Ads rentables, c’est une première étape, mais quand on génère des ventes ou des leads qui nous rapportent, pourquoi vous limiter à un budget ? Finalement, c’est un peu comme si vous “perdiez” de l’argent à ne pas investir plus. 

Ayant dit ça, comment faire pour générer encore plus de ventes ou plus de leads en augmentant votre budget et ainsi faire grossir votre CA ? En utilisant ce qu’on appelle communément le Scaling. 

Évidemment, scaler ses campagnes Facebook Ads ne veut pas automatiquement signifier que vos revenus vont augmenter du jour au lendemain. 

Je m’explique !

Parfois, il est possible que vous ayez atteint un plafond de verre pour vos campagnes.

C’est-à-dire que si vous augmentez davantage votre budget journalier, votre retour sur investissement va baisser.

Généralement, cela se produit lorsqu’on est dans un de ces trois scénarios :

  1. Vous cibler une niche très restreinte qui peut vous empêcher de scaler vos campagnes.
  2. Vous augmentez trop rapidement votre budget ce qui ne permet pas à l’algorithme de Facebook d’absorber cette hausse de budget et d’optimiser vos conversions par rapport au nouveau budget donné.
  3. En augmentant votre budget et vos audiences, vous commencez à cibler les mêmes personnes sur des audiences similaires, ce qui fait que vous ne ciblez pas plus de gens finalement.

Finalement, bien que ces trois explications peuvent fluctuer sur vos résultats suite à votre augmentation de budget, la logique veut aussi que, si vous commencez à lancer de nouvelles campagnes, audiences ou publicités, vous repartez en phase de testing et donc votre retour sur investissement sera forcément moins bon (du moins dans un premier temps).

Vous devez également prendre en compte que pour pouvoir mieux travailler pour vous, Facebook a besoin que vous lui apportiez 50 conversions par semaine. 

Ce qui veut dire qu’en apportant 50 événements de conversion sur vos audiences (par exemple 50 ventes, 50 prospects, etc., dépendamment de l’événement de conversion priorisé pour vos campagnes Facebook Ads), vous apportez assez de données à l’algorithme de Facebook pour fonctionner à plein régime pour vous trouvez les personnes les plus susceptibles de convertir.

50 conversions par semaine, c’est assez conséquent ! 

Pas de panique si vous n’atteignez pas ce chiffre, l’algorithme pourra quand même travailler pour vous en ayant un apprentissage limité de vos campagnes… mais forcément, vous l’aurez compris, pour avoir les meilleurs résultats, il est préférable de viser 50 conversions.

Ne vous méprenez pas, cet article n’a pas pour intention de vous décourager à scaler vos campagnes, mais bien au contraire. 

Si vous aimez, tout comme moi, tester, monitorer vos campagnes tous les jours et voir le fruit de vos efforts récompensés, scaler vos campagnes s’avérera payant pour vous et votre entreprise.

En scalant des campagnes, il m’est arrivé de générer plus de 100 k de CA à certains de mes clients, qui ne se limitaient pas à un budget fixe… sur un mois !

Concrètement, il existe deux manières de scaler vos campagnes Facebook.

Je vous explique ci-dessous ces deux méthodes, ainsi que leurs avantages et inconvénients et comment j’utilise personnellement ces deux types de scaling conjointement dans ma pratique.

1. Le scaling horizontal avec Facebook Ads

Scaler verticalement vos campagnes signifie augmenter votre dépense journalière sur Facebook Ads en augmentant le nombre d’audiences actives.

Si vous dépensez en moyenne, disons 50$ sur 2 audiences différentes, vous dépensez donc 100$ par jour

En ajoutant 2 nouvelles audiences, vous avez doublé votre budget publicitaire, tout simplement.

Comment SCALER ses campagnes Facebook Ads et augmenter son chiffre d”affaire

Comme cette technique nécessite l’ajout de nouvelles audiences, cela veut dire que vous devrez, la majeure partie du temps, piloter vos campagnes en ABO (Adset Campaign Optimization), c’est-à-dire avoir votre budget au niveau 2 (voir graphique), un budget spécifique pour chaque audience.

L’ABO, c’est l’opposé du CBO (Campaign Budget Optimization) recommandé par Facebook dans son POWER5. 

Cette technique du CBO, elle, incite à mettre votre budget au niveau 1, celui de votre campagne. Facebook attribue ensuite le budget alloué aux audiences les plus susceptibles de convertir. 

Vous pouvez consulter l’article, POWER5 : les 5 promesses de Facebook pour booster vos résultats publicitaires, qui détaille ces 5 techniques que Facebook vous propose pour améliorer vos résultats.

Vous l’aurez compris, en utilisant l’ABO, vous allez à l’encontre des recommandations de Facebook.

En revanche, soyez rassuré, en matière de publicité Facebook, il y a toujours la théorie (hello certification Facebook blueprint 😊) et la pratique.

En fait, le scaling horizontal est la technique que je vous recommande si vous :

  1. Débutez avec vos campagnes et que vous avez des bons résultats rapidement
  2. Avez un niveau d’apprentissage limité sur votre compte publicitaire, à savoir les types d’audiences et les créas qui fonctionnent le mieux pour votre marque

Personnellement, j’utilise principalement le scaling horizontal lorsque je viens de lancer un nouveau compte publicitaire ou que l’historique du compte est limité (peu de conversions, etc.). 

Cela me permet de scaler les audiences dites “gagnantes” tout en testant des nouvelles dans une seule et même campagne. Vous pouvez, par exemple, augmenter votre budget de 20% au 24 – 48h sur vos audiences gagnantes.

Pour les nouvelles audiences, essayez d’expandre vos audiences par intérêts et similaires qui fonctionnent.

Par exemple, si vous avez une audience similaire des acheteurs sur les 180 derniers jours qui fonctionnent bien, pourquoi ne pas tester une audience un peu plus haut dans votre tunnel de ventes en ciblant les personnes similaires aux personnes ayant fait un ajout au panier dans les 180 derniers jours.

Si vous vendez des brosses à dents et que cibler des marques de dentifrices fonctionne bien, testez par exemple de nouvelles audiences sur les aliments qui tachent les dents (café, thé, etc.)

Avec le scaling horizontal, vous essayez finalement d’en apprendre un peu plus sur le compte publicitaire en testant de nouvelles audiences, tout en augmentant le budget des audiences qui fonctionnent bien pour avoir des campagnes rentables.

2. Le scaling vertical avec Facebook Ads

Le scaling vertical est certainement celui qui, potentiellement, peut être celui qui vous propulsera le plus loin.

Avec le scaling vertical, le but premier n’est donc pas de lancer de nouvelles audiences et ainsi faire monter votre budget journalier pour éventuellement augmenter vos ventes et votre CA, même si je vous recommande de toujours tester de nouvelles audiences.

Le but principal du scaling vertical est d’augmenter votre budget au niveau de votre campagne, en CBO donc, pour progressivement augmenter vos revenus sur des audiences qui fonctionnent pour votre marque.

Si vous dépensez 120$ au niveau de campagne avec deux audiences gagnantes, essayez d’augmenter à 150$ et ainsi de suite (voir graphique).

Concrètement, je vous conseille d’utiliser le scaling vertical lorsque vous avez un apprentissage un peu plus important sur votre compte avec notamment les audiences, publicités et offres qui marchent le mieux.

Ainsi, au lieu de cibler par exemple 100 000 personnes par jour sur des audiences qui vous rapportent, en augmentant votre budget journalier, vous demanderez à Facebook d’aller cibler 120 000 personnes et ainsi de suite.

Comme vous augmentez votre budget sur des audiences “gagnantes”, il vous faudra les élargir au fur et à mesure afin de ne pas cibler toujours les mêmes personnes. Privilégiez des audiences relativement larges (minimum de 500 000 personnes potentielles). Si vous utilisez une audience similaire à 1%, vous devrez rapidement la monter à 2 voir 3%.

Également, comme vos créas circulent beaucoup. Vous devrez renouveler plus souvent vos offres et vos publicités afin de garder l’intérêt de vos audiences.

C’est ici que vous devrez mettre la plus grosse partie de votre énergie. Car scaler vos campagnes veut dire, forcément augmenter le nombre de fois que votre publicité est visionnée.

Ainsi, vos publicités qui fonctionnent bien jusqu’à présent commenceront forcément à décliner, car plus autant attractif pour des audiences qui les ont vues et revues.

Vous devrez donc raccourcir votre fréquence de renouvellement de vos créas et de vos offres pour rester toujours attractifs auprès de votre public cible.

Comment SCALER ses campagnes Facebook Ads et augmenter son chiffre d”affaire

Vous l’aurez compris, le scaling vertical est une technique qui repose davantage sur la simplification de votre compte publicitaire, en ayant seulement quelques audiences actives dans une seule et même campagne, et en CBO.

Votre objectif principal sera d’augmenter progressivement votre budget afin de faire croître votre CA. N’oubliez pas de renouveler fréquemment vos offres et publicités au risque d’épuiser vos audiences.

Conclusion

Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, vous savez maintenant que si vous générez de bons résultats avec vos publicités Facebook et que vous ciblez un marché relativement large, vous vous tirez une balle dans le pied à ne pas scaler vos campagnes.

Vous savez désormais qu’est-ce que le scaling horizontal et le scaling vertical, leur force et leur faiblesse et comment personnellement, je les utilise parfois conjointement pour les comptes que je suis.

Certains types de scaling conviendront mieux à une marque ou à une autre, donc je vous recommande d’éventuellement, si vous avez des campagnes qui fonctionnent avec un budget restreint (évidemment), de tester les deux.

You have Successfully Subscribed!

You have Successfully Subscribed!